L’école communautaire entrepreneuriale consciente annonce son nouveau nom : l’école Brind’Amour

Lors de sa séance régulière qui se tenait le 8 avril, le conseil des commissaires a entériné la recommandation du comité de sélection formé pour choisir le nom de la nouvelle école primaire qui est présentement en construction sur le campus de la Cité-des-Jeunes. L'école Brind'Amour a été retenue parmi plusieurs propositions reçues à l'issu d'un concours où les élèves, les parents et tous les citoyens étaient invités à participer.

L'école Brind'Amour a été choisie en hommage à Mme Yvette Brind'Amour (1918-1992), l'une des figures de proue du théâtre québécois. Mme Brind'Amour a vécu à Vaudreuil-Dorion durant plusieurs années. Cofondatrice du Théâtre du Rideau vert, plus ancien théâtre professionnel francophone en Amérique du Nord, elle a également brillé sur la scène où elle a été remarquable dans plusieurs téléthéâtres. Elle a joué dans la série Marisol présentée à Télé-Métropole de 1980 à 1983 et a fait partie de la distribution de Monsieur le Ministre à l'affiche de Radio-Canada de 1982 à 1986. Au cours de sa longue carrière, elle a également signé une cinquantaine de mises en scène.

Pour son grand talent artistique, pour sa vision et sa persévérance, Mme Brind'Amour a reçu plusieurs reconnaissances officielles, dont l'Ordre du Canada (elle est nommée officier en 1967 et compagnon en 1982); le prix Victor-Morin de la Société Saint-Jean-Baptiste en 1964; le prix de la meilleure comédienne pour l'interprétation du rôle d'Ysé dans Partage de midi de Paul Claudel en 1962; la médaille Tchekhov décernée au cours d'une tournée en Russie en 1965; le titre de docteur en philosophie honoris causa de l'Université d'Ottawa en 1968 et l'Ordre national du Québec en 1985.

Sur le campus de la Cité-des-Jeunes, le pavillon Lionel-Groulx et le centre de formation professionnelle Paul-Gérin-Lajoie portent les noms de personnalités réputées qui ont habité la région. L'abbé Lionel Groulx a fait sa marque comme historien, professeur, écrivain et conférencier, tandis que M. Paul Gérin-Lajoie s'est illustré en politique et particulièrement en éducation où, ministre, il a joué un rôle clé dans la grande réforme du système éducatif québécois.

Après avoir rendu hommage à deux hommes dont la contribution est indéniable, nous sommes heureux d'honorer Mme Yvette Brind'Amour, grande dame de théâtre et comédienne de renom.

Cette nouvelle école communautaire entrepreneuriale consciente aura notamment le rôle de développer chez les élèves la confiance, l'estime de soi, la motivation et la persévérance scolaire, et où chaque jeune développera les compétences de s'entreprendre, d'entreprendre et de créer l'innovation. En fondant son propre théâtre, Mme Brind'Amour a fait la preuve qu'elle maîtrisait toutes ces qualités entrepreneuriales. Nous souhaitons, à l'exemple de cette femme tenace et courageuse, démontrer aux élèves qu'ils peuvent vivre de leurs passions et entreprendre la réalisation de leurs rêves.