L’efficacité énergétique, on y travaille ensemble

La Commission scolaire des Trois-Lacs investit depuis quelques années dans l’amélioration de sa performance énergétique. Ces réalisations techniques ont ainsi permis d’atteindre des économies annuelles récurrentes de plus de 300 000 $, sur un budget actuel de 2,8 millions de dollars. Sans délaisser l’approche technique, la Commission scolaire adopte en parallèle une nouvelle avenue d’efficacité énergétique, qui s’ouvre sur les habitudes et les comportements des usagers à l’égard de l’énergie. Appuyée par un comité aviseur, une équipe de la Commission scolaire anime un programme de sensibilisation et de formation à l’efficacité énergétique. Ce programme vise une plus grande responsabilisation énergétique de tous les usagés de la Commission scolaire. Il sera bonifié au fur et à mesure de sa mise en application à grande échelle.

L’équipe

L’équipe du programme Commission scolaire des Trois-Lacs

  • Sandra Sheehy, directrice, Service des ressources matérielles et des bâtiments communautaires
    514 477-7000, poste 1920, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Amélie Allard, régisseuse, Service des ressources matérielles et des bâtiments communautaires
    514 477-7000, poste 1916, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Luc Légaré, contremaître en entretien spécialisé, Service des ressources matérielles et des bâtiments communautaires
    514 477-7000, poste 1915, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le comité aviseur de la Commission scolaire des Trois-Lacs

  • Amélie Allard, régisseuse, Service des ressources matérielles et des bâtiments communautaires
    514 477-7000, poste 1916, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Sandra Sheehy, directrice, Service des ressources matérielles et des bâtiments communautaires
    514 477-7000, poste 1920, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le projet propose un objectif ambitieux mais réalisable de réduire la consommation énergétique de 7 % en modifiant les habitudes des usagers. Précisons qu’il s’agit d’un objectif global pour l’ensemble de la Commission scolaire; chacun des établissements devra faire sa part, selon son propre potentiel d’économie d’énergie. En plus de l’objectif de réduction de consommation, le Programme de sensibilisation et de formation à l’efficacité énergétique vise à :

  • Assurer le même niveau de confort et de sécurité aux usagers
  • Favoriser l’autonomie des intervenants
  • Stimuler les initiatives locales
  • Promouvoir la pérennité du programme

L’approche repose sur des petits gestes éclair pour économiser l’énergie par :

  • Les enseignants des écoles sans système mécanique de ventilation
  • Les enseignants des écoles où il y a un système mécanique de ventilation
  • Les concierges
  • Les secrétaires
  • Les directions

La valorisation des initiatives

En plus des mesures recommandées dans le document d’analyse énergétique de l’édifice, plusieurs autres actions pourront être prises, propres à chaque établissement. Le programme compte beaucoup sur ces initiatives et les valorisera en les affichant sur ce site et en remettant une reconnaissance.

Le comité aviseur sélectionnera les écoles et les individus récipiendaires en fonction du degré d’économie ou selon la qualité des initiatives adoptées.

Faites-nous part de vos initiatives : indiquer le nom de l’école, l’action prise et, au besoin, vos trucs pour atteindre le succès.

Reconnaissances des initiatives d’économies énergétiques

Le Programme de reconnaissance visera à retourner aux occupants une partie du montant correspondant aux coûts épargnés par les gestes posés par les occupants.

Le calcul se fera sur la comparaison des consommations ajustées de l’année en cours avec celles de la moyenne ajustée des trois dernières années.

De plus, le comité « énergie » du Service des ressources matérielles et des bâtiments communautaires fera un suivi périodique des consommations de tous les établissements. Lorsqu'une situation anormale sera constatée, un message ALERTE ÉNERGIE sera tranmis.

Les écoles ayant fait l’objet d’un projet d’amélioration énergétique au cours des trois dernières années, ne pourront cependant participer au programme de reconnaissance pour des raisons d'équité.

Pour nous joindre, vous pouvez contacter la régisseuse à la Commission scolaire :

Amélie Allard
Téléphone : 514 477-7000, poste 1916
Télécopieur : 514 477-7028
 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Saviez-vous que ?

Les bénéfices

  • Financiers : économiser et éviter d’éventuelles compressions.
  • Environnementaux : dans l’esprit de l’accord international de Kyoto qui vise à diminuer les gaz à effet de serre et le réchauffement planétaire, assurer aux générations futures des ressources énergétiques et un environnement de qualité.
  • Pédagogiques : l’efficacité énergétique offre un excellent potentiel avec la nouvelle approche pédagogique (réforme scolaire) qui mise sur l’intégration des matières.
  • Sociaux : la fierté d’agir et de donner l’exemple.

L'environnement

Le projet d’efficience énergétique de la Commission scolaire des Trois-Lacs s’inscrit dans une vaste perspective internationale visant à lutter contre les changements climatiques.

Les changements climatiques : aujourd’hui et demain

Les changements climatiques ou l’effet de serre, sont étroitement liés aux modes de vie des pays développés. Les gaz à effet de serre ont la capacité d’absorber et d’emprisonner la chaleur de la planète, empêchant ainsi sa dispersion dans l’univers. Ils jouent sensiblement le même rôle que les vitres d’une serre.

En moyenne, un québécois produit 9000 kg de CO2 par année.

Les outils

Ventilation

Principes d’actions

  • Ajuster le débit de ventilation au degré d’occupation, si applicable.
  • Fermer la ventilation lors de l’inoccupation.
  • Réduire la ventilation lorsqu’il y a très peu d’occupants.
  • Utiliser la procédure prévue.

Chauffage

Principes d’actions

  • En période de chauffage, garder les fenêtres et les portes fermées.
  • Éviter de surchauffer une pièce et aviser un responsable en cas de température excessive.
  • Utiliser les points de consignes recommandées.

Moyens et mesures

  • Vérifier, valider et ajuster les points de consignes aux besoins réels.
  • Fermer le système du 15 mai au 1er octobre.

Climatisation

Principes d’actions

  • Utiliser la climatisation seulement lorsqu’il est nécessaire.
  • En période de climatisation, garder les fenêtres et les portes fermées.
  • Éviter de surclimatiser une pièce.
  • Si possible, utiliser l’air de l’extérieur pour climatiser.
  • Utiliser les points de consignes recommandés.
  • Vérifier, valider et ajuster les points de consignes aux besoins réels.
  • Fermer le système du 15 septembre au 1er mai.
  • Fermer le climatiseur avant de partir.
  • Laisser les rideaux fermés dans les pièces inoccupées. Cela vous permettra de diminuer le rayonnement solaire et de conserver une température plus basse.

Plomberie

Principes d’actions

  • Réduire le temps d’utilisation de ces systèmes.
  • Fermer la pompe de recirculation d’eau de 18 h à 7 h la semaine.
  • Fermer la pompe de recirculation d’eau la fin de semaine et l’été.
  • Arrêter le chauffe-eau durant les congés prolongés (plus de 2 jours) et les vacances.
  • ATTENTION : pour éviter les risques de développer la maladie du légionnaire (dangereuse contamination de l’eau), l’eau chaude ne doit pas être à moins de 140 °F (= 60 °C).

Éclairage intérieur

Principes d’actions

  • Fermer l’éclairage non nécessaire, principalement le jour.
  • Profiter de la lumière naturelle, elle est gratuite.
  • Diminuer l’éclairage dans les entrées, les corridors et dans les cages d’escalier pendant le jour et dans la nuit.
  • Pendant les travaux de nettoyage, fermer les lumières non requises.

Éclairage extérieur

Principes d’actions

  • Fermer toutes les lumières extérieures durant le jour.
  • Si disponible, utiliser les minuteries pour régler l’éclairage. (Attention, les minuteries doivent être réglées en fonction des saisons.)

Services administratifs

SARCATrois-Lacs récitSAE